• Nujeen, l'incroyable périple - Nujeen Mustafa -

     A présent, voici un fait qui, à mon sens, ne devrait plaire à personne. Saviez-vous que dans le monde aujourd’hui un être humain sur cent treize est réfugié ou déplacé ?

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • D'après une histoire vraie - Delphine de Vigan -- Mais il n'y a pas de vérité. La vérité n'existe pas. Mon dernier roman n'était qu'une tentative maladroite et inaboutie de m'approcher de quelque chose d'insaisissable. Une façon de raconter l'histoire, à travers un prisme déformant, un prisme de douleur, de regrets, de déni. D'amour aussi. Tu sais bien cela. Dès lors qu'on ellipse, qu'on étire, qu'on resserre, qu'on comble les trous, on est dans la fiction.

    (...)

    - L'écriture doit être une recherche de vérité, sinon elle n'est rien. Si à travers l'écriture tu ne cherches pas à te connaître, à fouiller ce qui t'habite, ce qui te constitue, à rouvrir tes blessures, à gratter, creuser avec les mains, si tu ne mets pas en question ta personne, ton origine, ton milieu, cela n'a pas de sens. Il n'y a d'écriture que l'écriture de soi. Le reste ne compte pas.

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan - Sans doute avais-je envie de rendre un hommage à Lucile, de lui offrir un cercueil de papier - car, de tous, il me semble que ce sont les plus beaux - et un destin de personnage. Mais je sais aussi qu'à travers l'écriture je cherche l'origine de sa souffrance, comme s'il existait un moment précis où le noyau de sa personne eût été entamé d'une manière définitive, irréparable, et je ne peux ignorer combien cette quête, non contente d'être difficile, est vaine.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Un monde sans fin - Ken Follett -

    Je ne fais jamais confiance aux hommes qui proclament leur moralité du haut de la chaire. Ces belles âmes trouvent toujours une excuse pour briser les règles qu'elles ont elles-mêmes instituées. Je préfère être en affaire avec un brave pécheur qui pense qu'à long terme il a tout intérêt à dire la vérité et à tenir ses engagement. Parce que je suis certain qu'il ne changera pas d'avis.

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Pour quelques grammes d'éternité - Philippe Dumont - La notion de la valeur que l'on accorde à la vie humaine est toute relative, commissaire. Elle varie selon les cultures. Lorsque depuis des lustres, on engendre des chapelets d'enfants dont plus de la moitié meurent avant l'âge de neuf ans, la vie et la mort sont perçues différemment.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique