• La partition intérieure - Réginald Gaillard - Elle, elle divaguait, parlait toute seule, n'était guère cohérente les rares fois où elle prenait la parole, excepté lorsqu'elle parlait de la mort. Mais ce que les habitants du village n'acceptaient pas, ce qu'ils ne pouvaient accepter, et donc pardonner, c'est que son esprit était autrement lié au monde ; qu'elle en avait une autre connaissance qui leur échappait et suscitait en eux envie et jalousie. Ou bien l'on est dans le rang ; ou bien l'on est à la marge. Ce qu'ils ne pouvaient comprendre, c'est que l'on ne choisit pas d'être hors du rang, cela s'impose à soi, et il faut vivre avec.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Rencontre entre Kamel Daoud et Kaouther Adimi - Lire, septembre 2017 - Rencontre entre Kamel Daoud et Kaouther Adimi - Lire, septembre 2017 -

     

     

     

     

    Nous sommes les enfants d'une histoire douloureuse et la langue se retrouve porteuse d'un procès qui nous empêche d'avancer. J'estime écrire avec une langue qui m'appartient, et je n'ai tué personne pour la prendre. Enfin, Kaouther et moi, nous sommes les enfants de l'indépendance et nous ne sommes pas obligés de reprendre les problématiques de la colonisation. Mais si vous dîtes "la colonisation a été un crime, je suis d'accord, mais moi j'ai le droit de marcher hors des cimetières et d'écrire autre chose", vous êtes accusé soit de dissidence, soit de trahison, soit d'être un client de certains milieux éditoriaux français.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le premier homme - Albert Camus -Au lieu de la joie du succès, une immense peine d'enfant lui tordait le cœur, comme s'il savait d'avance qu'il venait par ce succès d'être arraché au monde innocent et chaleureux des pauvres, monde refermé sur lui-même comme une île dans la société mais où la misère tient lieu de famille et de solidarité, pour être jeté dans un monde inconnu, qui n'était plus le sien...

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le coeur battant de nos mères - Brit Bennett -


    Comme la plupart des filles, elle avait déjà appris que la beauté vous expose et vous dissimule et comme la plupart des filles, elle n'avait pas encore appris à gérer la différence.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Mon étincelle - Ali Zamir -

    La vie est une curieuse hirondelle coincée dans une vilaine poubelle. C'est là qu'elle palpite et cesse d'être belle.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique