• Chacun peut adorer la lecture, à condition d'avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on pourra pas se défaire. Pour atteindre cet objectif, il avait ainsi développé une méthode qui pouvait paraître paranormale : en détaillant l'apparence physique d'un lecteur, il était capable d'en déduire l'auteur qu'il lui fallait.

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Mémoires d'un frêne - Park Kun-woong - Le travail de deuil aura été un véritable chemin de croix pour les familles. Dénoncer le crime de l'armée et de la police nationale revenait à s'accuser ouvertement de communisme. Cette souffrance fait partie intégrante de notre histoire contemporaine. Nous avons trop longtemps vécu dans un monde de fous où les victimes devaient demander pardon aux bourreaux. Faute de vérité, la justice recule au profit d'un état de non-droit.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Mémoires d'un frêne 2 - Park Kun-woong -

    Mémoires d'un frêne 2 - Park Kun-woong -

    Mémoires d'un frêne 2 - Park Kun-woong -

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Pour quelques grammes d'éternité - Philippe Dumont -- Revenons-en à la baronne d'Autrac ! A votre connaissance, quels liens l'unissaient à monseigneur Morlani ? 
    - Les liens qui unissent une bigote à son bénitier. Elle lui racontait ses malheurs, et il l'écoutait avec complaisance.
    - Quel genre de femme était la baronne ? 
    - Le genre aristocratique qui va à la messe deux fois par semaine et qui fait expulser les petits vieux qui ne peuvent plus payer leurs loyers.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Felix Austria - Sofia Andrukhovych - Ma vie, qui t'a été donnée à la naissance et attachée à toi comme un bouton de rechange à l'envers du vêtement, ne te suffit donc plus ? Tu as tellement eu envie un jour que ton père me vende ! Tu avais peur qu'il m'aime comme son deuxième enfant. Tu ne voulais pas voir de la douceur dans sa voix qui prononçait mon prénom. De quoi as-tu peur maintenant pour vouloir vendre l'enfant ? Qu'est-ce que tu veux ?

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique