• A travers les mailles d'une mauvaise connexion internet, unique lucarne sur le monde extérieur, il me raconte sa ville dévastée, les maisons en ruine, le feu et la poussière, et dans tout ce fracas les milliers d'ouvrages sauvés des décombres et rassembler dans ce refuge de papier auquel tous les habitants ont accès. Des heures durant, il évoque en détail ce projet de sauvetage du patrimoine culturel, né sur les cendres d'une cité insoumise. Puis il me parle des bombardements incessants. Des ventres qui se vident. Des soupes de feuilles pour conjurer la faim. Et de toutes ces lectures effrénées pour se nourrir l'esprit.
    Face aux bombes, la bibliothèque est  leur forteresse dérobée. Les livres, leurs armes d'instruction massive.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Les passeurs de livres de Daraya 1 - Delphine Minoui -

     Comme les cailloux du Petit Poucet, un livre mène à un autre livre. On trébuche, on avance, on s'arrête, on reprend. On apprend. Chaque livre dit il, renferme une histoire, une vie, un secret.

    Les passeurs de livres de Daraya 1 - Delphine Minoui -

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Vous serez face à une inscription sur une vitrine : Un homme qui lit en vaut deux. Face à l’Histoire, la grande, celle qui a bouleversé le monde, mais aussi la petite, celle d’un homme, Edmond Charlot, qui en 1936, âgé de vingt et un ans, ouvrit la librairie de prêt Les Vraies Richesses.

    Nos richesses - Kaouther Adimi -

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le jour d'avant - Sorj Chalandon -Il allait de mon frère à moi. Ses fils, son monde. Il savait qu'un jour, son petit dernier serait tenté de passer la porte. Que moi aussi, j'aurai le choix entre la terre et la houille.
    - Tu sais quoi ? disait mon père. Tu n'iras pas au charbon, tu iras au chagrin. Même si tu ne meurs pas. Même si tu survis à la poussière, aux galeries mal étayées, à la berline qui déraille, à la violence du marteau-piqueur, à la passerelle glacée quand tu reviens au jour. Même si tu prends ta retraite sur tes deux jambes, tu ramèneras cette saloperie de charbon avec toi. Tu auras laissé ton cœur au fond.

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires
  • Mercy, Mary, Patty - Lola Lafon -Sacré Programme. C'est que vous nourrissiez de grands espoirs en ce collège. Il faut voir la brochure d'accueil, trois pages sur l'innovation pédagogique, mais il s'avère que la réalité est tout autre, cet établissement n'est qu'une énième école privée de filles sans qualités qui errent après leur baccalauréat, une fabrique de futures maîtresses de maison plus hippies que leurs mères, de mignonnes animales de compagnie élevées pour être consommées avant la date de péremption.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique