• Une machine comme moi - Ian McEwan -

    Une machine comme moi - Ian McEwan -D'autres personnes, d'autres esprits, continueraient sûrement à nous fasciner. Lorsque les êtres artificiels nous ressembleraient jusqu'à devenir comme nous, puis supérieurs à nous, jamais nous ne nous lasserions d'eux. Ils nous surprendraient forcément. Ils pourraient nous trahir de différentes façons qui dépassaient l'imagination. La tragédie était possible, mais pas l'ennui. 

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :