• Une anitgone à Kandahar - Joydeep Roy-Bhattacharya -

    "Tu vois, je ne suis plus capable de jouer le jeu d’une conversation convenue, ni de me satisfaire d’un pur débat intellectuel.

    Pas après avoir touché du doigt les conséquences d’une barbarie inimaginable.

    Je ne suis peut-être pas libre, mais je me bats pour la liberté, la liberté de prendre ses responsabilités pour garantir qu’une société détruite soit réparée. C’est pour ça que je peux utiliser des mots comme « intégrité » et « honneur » sans cynisme. Si nous laissons ce pays retomber dans l’obscurité, nous serons tous complices du génocide qui suivra notre départ aussi certainement que la nuit suit le jour.

    Tu comprends ?

    Toi qui dois ton ignorance béate à nos sacrifices."
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :