• Un plan lecture - Hélène Gerster -

     "Un plan lecture" est le recueil de textes écrits par Hélène Gerster lors de sa résidence au CipM durant trois mois en 2010, sur deux périodes de six semaines. La première, vouée à la lecture, individuelle ou publique, et la seconde à l'écriture. Mais toutes avec comme toile de fond, Marseille (ses rues, ses gens, ses lieux...), les auteurs, leurs interactions et cette fameuse carte à construire, déconstruire, imaginée, rêvée :

     

    « Cartographier un chemin dans les textes, essayer de faire dessin du mouvement de la lecture, lui donner une forme. »

    Pour un(e) artiste, s'inscrire dans la démarche de bénéficier d'une résidence d'artiste n'a rien d'anodin.

    « Une résidence, c'est offrir un espace, une fenêtre, c'est faire confiance. »

    Elle peut être sans attente et objectif précis : un pur mécénat, qui ne court plus beaucoup les rues, ou être assortie de « finalités ». Elle peut lui être proposée au vu de la qualité et de la spécificité de son travail de création, et là, c'est la situation la plus enviable, car il y a derrière, un désir et une reconnaissance, ou c'est l'artiste lui-même qui est allé au devant : ce qui veut dire sélectionner les différents appels d'offre, élaborer les grandes lignes d'un projet en accord avec ce qui est souhaité, montrer patte blanche (CV, « book », lettre d'intention… et oui, même les artistes n'y coupent pas !), passer les premières sélections et espérer être l'élu(e). Tout en gardant en tête de préserver sa liberté de création...

    C'est souvent succéder à un autre, poser ses marques dans un lieu où les pas de cet autre ont résonné la veille en s'en dissociant, investir un espace en espérant y laisser traces et dans un temps défini bien souvent trop court, s'abreuver de rencontres, d'images, de découvertes, entrecoupées de solitude et de silence, où il faut digérer tout cela, modeler, façonner toute cette matière à création pour accoucher d'un mentir-vrai à la justesse de notre vécu, du lieu, des gens, et de toutes leurs attentes. Dans l'urgence...

    « elle s'installe, prend des mesures
    mesure le temps qui va se dérouler,
    qui reste : un instant. »

     

    C'est une euphorie et parfois un désespoir. C'est une adrénaline et un moteur terrible ou une angoisse à faire blêmir, quand l'alchimie ne prend pas.

    « Des circulations se mettent en place, chercher de nouveaux chemins ou reprendre des sentiers déjà connus ? »

    Mais quand l'alchimie se crée, quand on a la certitude d'être là où il faut être, au moment précis où cela doit être :

    « La ville s'offre, les rues se donnent, de sorte que très vite les espaces inconnus prennent vie, de sorte qu'en réalité ce qu'on fait quand on marche dans une ville c'est penser, et on pense de telle façon que nos réflexions composent un parcours, parcours qui n'est ni plus ni moins que les pas accomplis si bien qu'à la fin on pourrait sans risque affirmer avoir voyagé et, on pourrait sans risque affirmer : il s'agit bien d'un voyage, on pourrait sans risque affirmer avoir été quelque part, même si on ne sait pas où.
    (...)
    Sentir le plaisir d'aller entre les lignes.
    Sans sentir le besoin d'arriver. »

     

    Et cela donne "Un plan lecture" qui contient bien plus que les quelques pages qui le composent. Ce que nous livre Hélène Gerster, c'est une invitation à penser, rêver, déambuler à l'intérieur des pages lues ou encore inconnues, survoler et superposer toutes ces lignes, et s'essayer à construire sa propre carte, pour ne pas laisser s'enfuir tous nos imperceptibles, et revisiter à l'infini toutes nos villes...

    «Marcher est strictement équivalent à lire même si ces deux activités sont imaginées ; le paysage de la mémoire devient alors un texte aussi construit que les récits inscrits dans les jardins, les labyrinthes ou les chemins de traverse. Il est des promenades qui ressemblent à des livres, l'inverse existe aussi. »

    La marche et son pouvoir de création. La marche comme cette parenthèse du temps où l'esprit « se dégourdit les jambes », où la flânerie s'intériorise si intensément, qu'on en arrive parfois à ne plus savoir où se trouve là le chemin, là le point d'arrivée.

    Lisez-le, comme on lirait des bribes de réflexion accompagnant un parcours au détours des rues et des mots, comme on utiliserait un plan, pas comme une fin en soi, mais comme un guide dont on se sert pour (re)trouver son chemin, une béquille qui nous stabilise et nous aide à marcher...

    Et tant pis si cela n'a rien à voir, mais j'ai aimé tellement découvrir ce qui suit, au milieu d'autres bribes, comme une césure essentielle, que je ne peux que vous le livrez, sans transition, comme un saut du coq à l'âne...

    « Des mineurs chiliens sont au fond d'un trou, d'un trou à rats. Et la terre entière le fixe. »

    Et si vous lisez le plan, vous en apprécierez la seconde, tout aussi essentielle...

     

    Un plan lecture - Hélène Gerster -

    4ième de couv (ou équivalent)

     

     Une résidence de trois mois. Scindée en deux pour des raisons logistiques extérieures au projet. Utilisation du contexte, tentative d’optimisation de contraintes. Deux temps de 6 semaines.

    Le premier, estival, consacré essentiellement à la lecture. En point de départ des textes apportés, des sujets déjà abordés. Comme ligne d’horizon une ville, une bibliothèque et des déambulations. Pour ne pas perdre le fil, pour tenter de prolonger la mémoire de ces journées : une carte. Une carte qui transcrit comment un texte conduit à un livre puis à un autre. Une carte qui lie des auteurs qui se lisent dans d’autres. Une carte qui reste une abstraction car il lui manque ce qui caractérise le territoire : son mouvement perpétuel. Une carte qui se fait en même temps qu’elle se déforme. Une carte qui se déroule à travers un temps.

    Le second temps, automnal, a été consacré à une (re)lecture de cette carte, à la rédaction d’« un plan lecture ». Un texte écrit sur place.

     

    Photos extraites du site de l'auteure Hélène Gerster, auteure plasticienne et du cipM Fiche auteur d'Hélène Gerster

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :