• Un fils en or – Shilpi Somaya Gowda –

    41H83FLhknL._SX210_Anil était habitué à la chaleur en Inde, mais ici elle était tout autre. À Panchanagar, les matinées étaient fraîches et l’herbe couverte de rosée. Plus tard dans la journée, la brise soufflait dans les palmiers et les cocotiers. Et les jours les plus chauds de la fin de l’été, le ciel se déchirait et les pluies de la mousson s’abattaient, gorgeant d’eau la terre desséchée, trempant jusqu’aux os ceux qui s’étaient laissé surprendre. En Inde, quand la chaleur devenait insupportable, c’était la nature qui décidait d’y mettre un terme, et en attendant les gens se retiraient dans leurs chambres pour de longues siestes. Au Texas, personne n’espérait de la nature un quelconque soulagement ; les gens se l’apportaient eux-mêmes sous la forme de climatiseurs visibles à l’extérieur de chaque bâtiment. En juillet, il faisait si froid à l’hôpital que souvent il devait porter un gilet pour travailler.

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :