• Alma, le vent se lève - Timothée de Fombelle - Ce qu'aime Alma, c'est qu'ils ne font rien et qu'ils sont tous ensemble. Voilà pourquoi le temps des grandes pluies est toujours une fête. Dehors, l'eau travaille pour eux, remplie les citernes, transforme la vallée, retourne la terre, fait éclater les boutons des arbres, et ils n'ont qu'à écouter le feu qui chante dans les courants d'air. Ils n'ont qu'à se sentir vivants, en se chauffant le blanc des pieds.
    Parfois, ensemble, ils se mettent à rire tout bas sans raison, simplement parce que c'est trop doux, trop délicieux, et qu'il faut bien que ça déborde.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • La part du Sarrasin - Magyd Cherfi - Enfin ! J'ai pensé, on est dans les quartiers et c'est là que je dois porter la bonne parole, ma place est ici parmi les miens. A même la dalle rien que des mecs, j'aillais dire, rien que des tronches rembrunies, des faces fâchées. La douceur dans les parages semblait éradiquée, pointée comme une cible. Meurs !

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le flambeur de la Caspienne - Jean-Christophe Rufin - Avec stupeur, Aurel regarda l'énorme main carrée que lui tendait le gendarme. Il eut un moment d'hésitation avant de déposer dans cet étau ses doigts de pianiste. Mais, avec une douceur inattendue, le gendarme fit un usage délicat de la patte de souris  qu'Aurel lui avait confiée. Après l'avoir enveloppée d'une sorte de caresse tiède, il la lui rendit intacte. 

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Fille - Camille Laurens -

     

    - Vous avez des enfants ? demande le monsieur.
    - Non, dit mon père. J'ai deux filles.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Interview Camille Laurens - Lire avril 2020 -

    A travers plusieurs générations, j'ai voulu montrer tout un passage du temps et rappeler des situations qui semblent inimaginables, aujourd'hui. Quand a fille a eu le texte sous les yeux, elle a été très surprise de découvrir toutes ces femmes qui ne pouvaient rien faire sans l'accord de leur mari.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire