• Personne n'a peur des gens qui sourient - Véronique Ovaldé -

    Personne n'a peur des gens qui sourient - Véronique Ovaldé -

    On nous répète tellement de fois que le temps joue en notre faveur quand nous vivons un deuil où une rupture brutale, eh bien, sachez qu'il y a des gens pour lesquels le deuil est infini et que s'ils choisissent de rester en vie, c'est qu'ils ont la responsabilité de quelqu'un, d'un enfant en général, mais que franchement si ce n'était pas le cas, si leur absence définitive n'allait peser que très légèrement sur les épaules de quelqu'un, si on leur laissait le choix, ils déclareraient forfait, se pendraient au fond du jardin ou passeraient toute la nuit dehors avec deux bouteilles de vodka sous le coude puis dans l'estomac alors qu'il fait moins quinze.

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :