• Métronome - Lorant Deutsch -

    La Seine est couverte d'une infinité de bateaux ennemis, coque contre coque. Sept cents embarcations progressent sans hâte, grande voile rectangulaire accrochée au mât, figures de la mythologie scandinave sculptées sur la proue relevée en pointe... C'est comme une forêt de bisons, de béliers, de rapaces et de chimères rehaussés de couleurs criardes qui avance sans bruit. On ne distingue plus l'eau du fleuve, elle est entièrement dissimulée par l'escadre, long ruban souple qui s'enroule dans les méandres, s'étire dans les chenaux et s'allonge jusqu'à Paris.

    Châtelet-lès Halles

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Mai 2016 à 22:10

    C'est un ouvrage que je finirai par acheter je pense. Je suis très curieuse et ne sais pas quoi en penser.

      • Samedi 28 Mai 2016 à 08:57

        On me l'avait offert à sa sortie. Je l'ai donc lu sans tout le "battage" médiatique autour, et je l'ai beaucoup aimé. Il a une réelle belle plume. Tu revis l'histoire avec lui... J'espère que si tu franchis le pas, tu ne seras déçue. Mais je ne pense pas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :