• Les passeurs de livres de Daraya 2 - Delphine Minoui -

    A travers les mailles d'une mauvaise connexion internet, unique lucarne sur le monde extérieur, il me raconte sa ville dévastée, les maisons en ruine, le feu et la poussière, et dans tout ce fracas les milliers d'ouvrages sauvés des décombres et rassembler dans ce refuge de papier auquel tous les habitants ont accès. Des heures durant, il évoque en détail ce projet de sauvetage du patrimoine culturel, né sur les cendres d'une cité insoumise. Puis il me parle des bombardements incessants. Des ventres qui se vident. Des soupes de feuilles pour conjurer la faim. Et de toutes ces lectures effrénées pour se nourrir l'esprit.
    Face aux bombes, la bibliothèque est  leur forteresse dérobée. Les livres, leurs armes d'instruction massive.

    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Aelinel
    Lundi 20 Novembre 2017 à 09:48

    Elle possède une très grande force cette citation!

      • Lundi 20 Novembre 2017 à 17:50

        Oui. Cette journaliste a reçu le prix Albert Londres : Elle le mérite pleinement !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :