• Le Père Goriot - Honoré de Balzac -

    Depuis le jour où leurs yeux n'ont plus rayonné sur moi, j'ai toujours été en hiver ici ; je n'ai plus que des chagrins à dévorer, et je les ai dévorés ! J'ai vécu pour être humilié, insulté. Je les aime tant, que j'avalais tous les affronts par lesquels elle me vendaient une pauvre petite jouissance honteuse. Un père se cacher pour voir ses filles ! Je leur ai donné ma vie, elles ne me donneront pas une heure aujourd'hui !

     

    Les Boloss des belles lettres : Le Père Goriot :

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Mai 2016 à 20:39

    Je garde un très bon souvenir du Père Goriot, lu il y a... euh... Joker hein, les années passent trop vite!

      • Lundi 9 Mai 2016 à 21:45

        A l'école, comme moi, non ? ;-)) La peau de chagrin est le livre que je préfère de Balzac. Le premier lu de lui, d'ailleurs. C'est peut être pour cela...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :