• L'inaperçu - Sylvie Germain -

     

    Tous les soirs il me faut ramasser à mains nues des éclats de la réalité que quelqu'un a cassée pendant la journée la nuit je les recolle avec de la résine d'or mais l'or ternit avec le jour et la résine pleure et je dois tout recommencer

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Siabelle
    Mercredi 24 Août 2016 à 16:40

    Pourquoi avoir choisi cette citation ?  Je ne connais pas du tout cette auteure, tu peux m'en dire plus... :)  

      • Jeudi 25 Août 2016 à 07:06

        J'adore cette image, cette vie qui fait mal et qu'on essaie de reconstruire la nuit. Recoller les morceaux, mais devoir tout recommencer dés le lendemain, mais ne pas baisser les bras et continuer encore... avec l'espoir qu'un jour, elle sera conforme à nos rêves ou tout simplement à ce qu'elle devrait être...

        Si tu n'as encore rien lu d'elle, je te conseille Magnus, un de ses livres que je préfère...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :