• L'Homme des bois - Pierric Bailly -

    L'Homme des bois - Pierric Bailly - En reprenant l'avis de décès pour le journal, après les fleurs des champs et des jardins, j'ai ajouté : Sans chiens ni curés. C'est sorti tout seul. J'ai envoyé le texte par mail, il a été publié le lendemain.
    Les semaines suivantes, j'ai reçu plusieurs courriers de prêtres qui s'étaient interdits d'assister aux obsèques. J'apprenais aussi qu'on s'offusquait du fait que les chiens passent avant les curés. Je n'avais pas imaginé une seconde qu'on pourrait le prendre au premier degrés.
    Si un curé ou même un chien avait voulu assister à la cérémonie, je l'aurais accueilli bien volontiers, pensez-vous. Un labrador catholique. Toute l'arche de Noé.

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :