• L'écharpe rouge - Yves Bonnefoy -

    Nous parlons, nous avons des mots pour analyser le monde et donc pour le perdre, nous rêvons ce que nous perdons, nous en faisons des mirages dont les figures sont belles mais ne peuvent être qu'impossédables, oui, mais, au moins parfois, se dresse alors en ces mêmes mots l'intuition que la voie qui se perdait reste ouverte. Avec eux ne peut-on parler, en effet, parler et non fomenter des songes, s'ouvrir au besoin de la journée commencée, observer les effets du temps qui ne cesse pas d'obliger à des décisions, des choix ?

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :