• Journal d'un écrivain - Viriginia Woolf -

    Journal d'un écrivain - Viriginia Woolf - Tout en gémissant, je me dis que ce fichu livre touche à sa fin. Il y a là comme un processus naturel, prolongé, plutôt douloureux et néanmoins palpitant, et dont on désire inexprimablement voir la fin. Oh ! le soulagement de s'éveiller et de se dire : "C'est fait." Le soulagement, mais la désillusion aussi, sans doute. Je parle de "Vers le phare". [...] quelle est mon impression ? Je me suis sentie un peu avachie depuis une semaine ou deux, pour avoir écrit sans discontinuer ; mais aussi un peu triomphante. Si je ne me trompe, cela représente l'épreuve la plus longue à laquelle j'ai soumis ma méthode, et je pense qu'elle tient bon. Ce que je veux dire, c'est que je m'imagine avoir tiré des profondeurs plus de sentiments, plus de personnages – mais Dieu sait si j'en suis peu sûre, tant que je n'ai pas examiné mes filets !

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :