• Interview William Boyd - Lire mai 2019 -

    Interview William Boyd - Lire mai 2019 -

    La forme d'art qui exprime le mieux notre vie, la plus généreuse, reste la littérature. J'aime beaucoup le cinéma et la photographie, mais il est très difficile d'y être subjectif. Le septième art est toujours contrôlé par la caméra. A cause de l'objectif, on n'est que spectateur. Avec le roman, on peut passer des centaines de pages dans la tête de quelqu'un. Je parlais de la différence entre cinéma et littérature à un ami metteur en scène qui réalisait l'adaptation de l'un de mes romans, La vie aux aguets. Je lui ai lu un paragraphe du livre et lui ai demandé de le mettre en images. Il m'a répondu que c'était impossible car cela se passait dans la tête de l'héroïne. Pour exprimer les nuances les plus subtiles de notre vie, il n'y a qu'une forme d'art : la littérature.

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :