• Il est fou, Ariane Dreyfus

    Gérard Schlosser"Il est fou

    Oubliant la lettre qu'elle a posée sur la table

    Le tiroir est ouvert, son visage est penché,
    Ses longs cheveux pas attachés
    Ne laissent paraître qu'un peu de sa nuque

    Elle n'a pas oublié plutôt elle l'a déjà relue
    La lettre à demi ouverte par ses quatre plis
    Et soulevée à l'endroit où elle touche l'enveloppe

    Pour bouger elle attend de ne plus brûler"

    Extrait choisi du recueil "Nous nous attendons : reconnaissance à Gérard Schlosser.

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :