• Dormeurs - Emmanuel Quentin -

    Dormeurs - Emmanuel Quentin -Très vite on se désintéressa du sort des prisons et de leur insalubrité. Les préoccupations étaient ailleurs. On n'allait tout de même pas se torturer la cervelle pour des types qui, après tout, n'étaient que racailles, criminels et assassins. Ils n'avaient que ce qu'ils méritaient.

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :