• Des femmes qui dansent sous les bombes - Céline Lapertot -

    Des femmes qui dansent sous les bombes - Céline Lapertot -Quoi que l'on puisse dire ou penser, la vie se réduit toujours à deux camps bien distincts : le camp des forts et le camp des faibles. Les forts ont l'amour du choix. Les faibles ont peur. Les forts croient en leur destinée. Les faibles ne sont pas certains d'en avoir une. (...)  par quel miracle passe-t-on de l'état de faiblesse à l'état de force, et par quelle consternation passe-t-on de l'état de force à l'état de faiblesse ?

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :