• Les autres les regardèrent en silence tandis qu’ils se tenaient l’un face à l’autre. La forme grise de l’Homme, Aragorn fils d’Arathorn, était haute, et sévère comme la pierre, sa main sur la poignée de son épée ; on eût dit qu’un roi sorti des brumes marines avait posé le pied sur les rivages d’hommes de moindre stature. Devant lui s’arquait la vieille silhouette, blanche, brillant à présent comme d’une clarté intérieure, courbée, chargée d’années, mais investie d’un pouvoir au-delà de la puissance des rois.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Même pas mort - Jean-Philippe Jaworski -"Tu raconteras ma vie.
    Tu es un marchand riche et un aventurier rusé. Mais je ferai de toi bien plus que le négociant qui trafique du vin et des vases contre des hommes et du métal. Je ferai de toi un tombeau. Je ferai de toi une voix appelée à résonner aux trois coins du monde. Je ferai de toi les strophes liminaires du chant dont je suis la matière. Que valent tes amphores, tes trépieds, tes esclaves ? Tu n’as que des biens. Moi, je t’apporterai la parole. Je t’apporterai mon propre souffle, la respiration d’un guerrier, d’un héros et d’un roi. Te fit-on jamais offre plus prodigue ?"

     

    Extrait lu par JC Lebert : Cliquez ICI

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • "Ce que je ne lis pas aux enfants : ce que je n’aime pas lire moi-même. Je ne saurai pas lire quelque chose que je n’aime pas. C’est comme ça."
     
     
    "Quand des gosses ne lisent pas en classe et finissent par lire avec nous, c’est une victoire. Non pas une victoire sur l’enseignant mais une victoire sur l’enfant, pour l’enfant."
    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • "Bacon gardait dans son atelier un véritable stock d'images : des photographies découpées depuis des années dans des livres, des catalogues et des journaux dont il savait que, tôt ou tard, l'une d'elle se trouverait au sommet de la pile au moment propice."

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  « Non ! Il ne parle pas tout le temps ! Il dit du Molière et on n'interrompt jamais Molière. C'est un péché, c'est un péché énorme (…) Tu ne peux pas enlever un miracle pareil !

    Écoutez bien : XVIIième siècle ! »

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique