• Blogger Recognition Award - Tag -

    Lire le dernier article d'Aelinel et découvrir sur son blog qu'elle m'a confié le flambeau d'un Tag qui, je trouve, sort de l'ordinaire... Le but est de partager l'histoire de notre blog, ce qui nous a motivé à le créer : toutes ces choses sur lesquelles on n'est pas trop bavard en temps normal. Alors, j'ai attrapé mon clavier et me suis lancée !

    Chers amis, voici l'histoire d'une petite page, qui n'a pas choisi son numéro au hasard, même si elle n'a pas vraiment demandée à venir au monde... La faute à Helle et à ce qu'elle Lizait :

    Blogger Recognition Award - Tag -

    J’avais depuis longtemps l’envie de reprendre un blog. Il y a maintenant une dizaine d’années, j’en tenais 2 en même temps. Complètement différents : un premier qui suivait mes tribulations dans le monde artistique où je m’évertuais à mettre plus d’un demi-orteil – comprendre que je n’ai jamais pu y mettre le deuxième de mes pieds, pourtant pas si grands que cela… – On pouvait y trouver traces de mes écrits, expos, des représentations que je donnais et de l’atelier d’écriture que j’ai animé pendant plusieurs années. J’ai vécu beaucoup de choses à travers ce blog, fait de très belles rencontres et tisser du lien. Le second, qui n’avait strictement rien à voir, était un compte rendu, semaine après semaine, de ma découverte des Amap. Le premier, je l’ai « écrasé » un soir de déraison – sans même une petite ligne dans la rubrique des faits divers – et le second vit en autarcie depuis 10 ans – aucun nouvel article, mais toujours des visites régulières et de temps en temps quelques kamikazes qui frappent à ma porte pour me demander, si toutefois je ne suis pas morte, quoi faire de leur okara ?

    Blogger Recognition Award - Tag -

    et de temps en temps me remercier pour le Ghee…

    Blogger Recognition Award - Tag -

    Et cela ! Dix ans après : ça me scotche !! 

    Donc – oui, je sais, vous pressentez déjà que je vais faillir en ce qui concerne le côté bref de l’histoire, et je sens que vous risquez d’avoir raison… – Donc, je disais que j’avais adoré partager mes passions, mes tâtonnements et pas incertains, mais je m’étais faite vite débordée par cette activité qui me demandait beaucoup de temps en plus de tout ce qui occupe d’ordinaire une vie (non virtuelle, celle-là !). Mais il y a un an, je me suis dit pourquoi pas en créer un nouveau ? Comme Aelinel, le déclic est venu de la communauté Babelio. Mais je n’avais pas envie de trop me préoccuper du côté « performatif » de mon blog, mais de simplement naviguer à vue, un peu comme le reflet de carnets où vous griffonnez des essentiels sur un coin de table, sans savoir trop bien ce que vous en ferez.

    Blogger Recognition Award - Tag -

    J’ai choisi un nom de domaine, tout en sachant qu’il n’y avait pas plus « anti référencement » : taper « page39 » sur google, vous y trouverez toutes les pages 39 de tous les bouquins possibles, mais jamais mon blog. Mais c’est celui qui me plaisait ! ;-)

    Je voulais donner à lire, chaque matin, quelques mots extraits de textes, de paroles qui, à un moment ou à un autre, m’ont interpellés : Livres, Cd, films… peu importe le support, du moment que ces mots me touchent.

    Blogger Recognition Award - Tag -

    Et puis, partager également ma passion pour l’écriture qui ne m’a jamais quittée. J’aimerai avoir plus de temps pour développer les fiches techniques, parler du monde de l’édition pour les écrivants qui souhaiteraient publier leurs œuvres, des « concours » littéraires et appels à texte… et faire une place à un atelier d’écriture virtuel où la convivialité et la bienveillance seraient lois. Le temps me manque, mais je m’y emploie. Pas à pas. Comme la petite « turtle » que je suis...

    Blogger Recognition Award - Tag -


    Je ne sais pas si c'est un conseil constructif, mais c'est celui qui me vient d'emblée :

    Restez vous-mêmes ! Avant toute chose. Ne cherchez pas à ressembler à tel ou tel, surtout si cela ne vous convient pas, mais soyez « vrai ». Je pense que la personne qui vous lit le ressent. Et bien souvent, c’est ce qui la séduit et ce qui fait l’originalité de votre blog.

    Faîtes le pour vous, ce blog ! Et vous verrez que le plaisir que vous aurez à le construire, l’étoffer, post après post, sera vite ressenti et partager avec ceux qui viendront vous lire…

    Un grand merci à Aelinel !

    ¤ ¤ ¤

    Le principe de ce tag est le suivant :

    1. Remercier la personne qui t’a nominé et mettre un lien vers son blog (fait)
    2. Écrire un post contenant une brève histoire de ton blog
    3. Donner un ou deux conseils pour de nouveaux blogueurs
    4.
    Sélectionner 15 autres blogs (si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à vous en emparer !).

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Aelinel
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 08:39

    Oh quel émouvant témoignage! J'ai adoré ton Tag! L'écriture et toi, c'est une longue histoire d'amour, on dirait.

    C'est super que tu aies animé des ateliers d'écriture. J'en suis un depuis cette année et j'adore! Ca me donne plein d'idées et c'est super aussi d'avoir le ressenti des autres personnes du cercle sur son propre texte.

    Un grand merci pour t'être prêté au jeu et bonne journée!

    Aelinel

      • Mercredi 14 Décembre 2016 à 13:00

        Partager un atelier, oui, c'est un vrai bonheur... On est parfois étonné du retour des autres et... de soi-même. On apprend beaucoup en atelier (et pas seulement sur l'écriture et ses techniques)... Je te souhaite de beaux moments de partage, Aelinel et de belles créations.

        Merci à toi !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Ellane
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 16:59

    Si un jour tu lances un atelier virtuel d'écriture, fais-moi signe (pour voir, parce que je n'arrive pas à m'imaginer ce que peut être un atelier d'écriture...)

      • Jeudi 15 Décembre 2016 à 18:07

        Et bien ce sera avec plaisir ! ;-)

        Pour t'expliquer un peu comment fonctionne un atelier d'écriture : l'idéal, c'est de ne pas être trop nombreux. Il faut arriver à constituer un "vrai" groupe, où l'écoute, l'attention à l'autre et la confiance en chacun peuvent être présentes. L'animateur (après avoir servi le thé et les petits gâteaux ^-^) donne une consigne d'écriture. Chaque personne va s'appliquer à la suivre pour écrire un texte. Lors du premier atelier, on propose une consigne simple, si possible en y rajoutant un peu d'humour . Il s'agit surtout dans un premier temps de "débloquer" l'écriture, de mettre à l'aise les participants. On est là pour passer avant tout un bon moment, et non pour "faire un exercice" ou être jugé. ;-)  Je commençais souvent en faisant tirer au sort des  mots écrits sur de petits papiers, chacun devant avec ces quelques mots, écrire une ou deux phrases qui pourraient constituer l'accroche d'un journal à sensation. Ensuite chacun livre ce qu'il a écrit. Puis petit à petit, en s'adaptant à la progression du groupe, je continuais en les faisant réfléchir sur ce que pourrait être l'article en lui-même, puis quand je sentais tout le monde bien "dans son thème", chacun passait à la rédaction.  ça c'est vraiment un basique,  des premiers pas en atelier. En gros, quand tu participes à un atelier, tu alternes des moments où le groupe débat sur ce qu'on va écrire, comment, quoi faire de la "consigne", comment l'interpréter... , des moments de silence et de concentration où chacun écrit puis vient la lecture où, sans obligation, chaque participant lit ce qu'il a produit aux autres personnes à l'écoute, puis l'animateur fait le point sur la séance, sur ce que chacun en a pensé, etc. On rit beaucoup, mais sans moquerie... Lors d'un premier atelier, certaines personnes n'osent pas écrire, d'autres ne souhaitent pas lire "tout haut" devant tous. Il faut respecter cela. Le déclic se fait assez rapidement, à l'écoute des autres, sur un thème moins personnel, ou tout simplement parce que l'envie de partager est plus forte que la timidité.

        Certains ateliers se construisent toujours sur la même forme : consigne présentée au groupe, écriture, lecture, synthèse de la séance. Mais tu as aussi des ateliers qui peuvent être plus spécifiques sur les techniques d'écriture en elles-mêmes, ou tout simplement sur un projet... Tu peux accompagner d'autres écrivants dans un projet de roman, l'atelier se transformant plus en comment "construire" mon histoire, agencer ses idées en plan, créer ses fiches perso, respecter la temporalité...jusqu'à la mise en page, la typo, etc. Le travail d'écriture se faisant plus "chez soi", l'atelier devenant un lieu où se motiver, faire le point, partager (et lever) ses blocages, chacun étant le métalecteur des autres...

        Bon, c'est plus un com, c'est carrément un post, mais c'est pas GRAVE !!! Et , il y a encore d'autres possibilités d'ateliers (dans des lieux ou des "moments insolites" : on avait écrit de très belles choses lors d'un atelier que j'avais organisé lors de répétitions de danse. C'était magique...), mais bon... tu vas me maudire si j'en rajoute encore...

    3
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 21:15

    Ce post est très intéressant! (et les commentaires aussi!).

     

    J'admire les personnes qui participent à des ateliers d'écriture, je ne serais pas capable de vaincre ma timidité. Une de mes amies à essayer de me convaincre de participer à l'atelier auquel elle va, impossible pour moi... 

    J'ai également beaucoup de mal à écrire sur un thème imposé, Dame inspiration est capricieuse et avide de liberté dans ma tête, j'ai parfois beaucoup de mal à la canaliser d'ailleurs.

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 14:47

        Merci livre-vie !

        Ce n'est pas simple de franchir le pas d'un atelier d'écriture, je peux le comprendre. J'ai eu une personne comme toi, qui venait nous rejoindre juste par plaisir d'écrire avec nous, être entourée et profiter de l'effet de groupe, de l'émulation qu'il créait... Et pourquoi pas ? ;-)

    4
    Ellane
    Samedi 24 Décembre 2016 à 15:58

    Ne va pas croire que je te maudis hein, j'ai bien tout lu ton commentaire, mais je me suis perdue dans la cuisine, en préparant les gateaux de noël avec mes filles, et les boutiques, pour filer un coup de main au père noël. Je reviendrais te répondre plus longtemps l'année prochaine, en tout cas, merci de ces éclaircissements qui donnent envie :-)

    J'en profite pour te souhaiter un très joyeux noël, à toi ainsi qu'aux tiens. Profitez bien de la famille bretonne :-)

      • Mardi 27 Décembre 2016 à 11:53

        ;-) Pas de soucis ! Le Père Noël est prioritaire... yes

        De bien belles fêtes à toi également en espérant que l'homme à la barbe blanche aura bien gâté petits et grands... smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :