• Indignez-vous ! - Stéphane Hessel -

    Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux. Quand quelque chose vous indigne comme j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint ce courant de l'histoire et le grand courant de l'histoire doit se poursuivre grâce à chacun. Et ce courant va vers plus de justice, plus de liberté mais pas cette liberté incontrôlée du renard dans le poulailler.

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • J'ai une dette envers Baudelaire... - André Velter -

    Ce jour-là, en entendant Les Hiboux, j'ai compris que la poésie, c'était autre chose. Avant eux la poésie était une façon de faire le beau avec des rimes à l'unisson, sans risque, sans effroi, sans fièvre, sans frisson. Après eux la beauté, en mal d'éternité, perd de son innocence. Depuis, j'ai une dette envers Baudelaire. Je lui dois d'avoir compris que la poésie était un engagement existentiel, qu'avec des mots qui disaient des choses d'une certaine façon on s'ouvrait un univers et on se donnait la liberté de vivre.

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Les hiboux - Charles Baudelaire -Sous les ifs noirs qui les abritent,
    Les hiboux se tiennent rangés,
    Ainsi que des dieux étrangers,
    Dardant leur œil rouge. Ils méditent.

    Sans remuer ils se tiendront
    Jusqu'à l'heure mélancolique
    Où, poussant le soleil oblique,
    Les ténèbres s'établiront.

    Leur attitude au sage enseigne
    Qu'il faut en ce monde qu'il craigne
    Le tumulte et le mouvement,

    L'homme ivre d'une ombre qui passe
    Porte toujours le châtiment
    D'avoir voulu changer de place.

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Nos vies - Marie-Hélène Lafon -

    J'ai l’œil, je n'oublie à peu près rien, ce que j'ai oublié, je l'invente. J'ai toujours fait ça, comme ça...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le drame est né de l'union de deux vieux désirs : le désir de danser, et celui d'entendre une histoire.
    La danse est devenue déclamation, et l'histoire, situation.

    Partager via Gmail

    votre commentaire