• Contours du jour qui vient - Léonora Miano -Notre peuple n'a pas soudain enfanté une génération de petits êtres malfaisants, et bien des démons n'existent qu'au fond de nous. C'est ce que nous croyons qui finit par prendre corps, et par nous dévorer.Je crois profondément, mère. (...)
    Je crois à l'authentique plaisir de vivre l'alternance de la mélancolie et de la joie, et je crois que la misère est une circonstance, non pas une sentence.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire